Les Réflexologies

Le concept de réflexologie repose sur le postulat suivant : l’ensemble du corps humain se retrouve à une échelle plus réduite sur de nombreux segments ou parties de ce corps (cela rejoint la notion de fractale en physique, et de métonymie en stylistique) Nous retrouvons les principes énergétiques de l’acupuncture et de l’orgonopuncture pour stimuler les défenses immunitaires et rétablir l’harmonie du corps et de l’esprit, ainsi que l’équilibre du yin et du yang dans les organes.

Certaines écoles se sont focalisées plus particulièrement sur le pied (réflexologie plantaire), la face (réflexologie faciale), la main (manupuncture coréenne, Su-Jok®, Chou-Zu®) et l’oreille (réflexothérapie auriculaire).

Notre approche de l’énergétique étant intégrative, nous proposons parfois de compléter ou de remplacer une séance d’acupuncture par une séance de réflexologie.

Réflexologie plantaire

En médecine chinoise, le pied est considéré comme la racine de l’arbre : par son contact permanent avec le sol, il permet de s’ancrer, de régénérer les connexions de l’individu avec les énergies de la terre. Comme pour la main et l’oreille, à chaque zone réflexe du pied correspond un organe. Un toucher spécifique sur ces zones réflexes permet de localiser les tensions, de prévenir, soulager et éliminer un certain nombre de troubles, d’exercer un effet stimulant sur le système circulatoire en améliorant la circulation sanguine et lymphatique, en favorisant l’oxygénation des tissus et l’élimination des toxines. Nous l’utilisons en particulier pour lutter contre le stress, favoriser la détente et un meilleur sommeil. C’est une technique de bien-être.

Réflexologie faciale (Dien Chan)

C’est une technique multiréflexologique vietnamienne que nous réservons plus particulièrement à des soins esthétiques. Elle peut être associée à un traitement des points d’acupuncture et à la méthode Cupping®. Elle consiste à stimuler, sans aiguilles, des zones et points réflexes du visage à l’aide d’un stylet et d’une panoplie d’instruments adaptés. C’est le Professeur Bùi Quôc Châu qui découvrit comment localiser une série de points fixes sur le visage, de la même manière que les points d’acupuncture sur le corps. En associant les effets de ces points, il dessina plus de 30 schémas de réflexion, d’abord sur le visage, et plus tard sur le reste du corps.

Réflexologie de la main

Les coréens ont développé cette technique appliquée plus particulièrement sur l’ensemble de la main (Travaux du Pr. Tae-Woo Yoo, méthode Su-Jok® du Pr. Park Jae Woo). Comme le pavillon de l’oreille ou le pied, la main constitue un microsystème sophistiqué. En stimulant des points de la main, on déclenche un message nerveux qui se propage immédiatement au cerveau, favorisant l’émission de neuromédiateurs qui gouvernent le soulagement de la douleur.

Réflexologie auriculaire

C’est une méthode qui consiste à exciter certains points de l’oreille par des stimulations mécaniques (pression avec un petit embout) ou électromagnétiques (lumière, chaleur, électricité et magnétisme). Elle permet de soulager des douleurs ou de corriger des troubles fonctionnels ou organiques. Souverain pour tout le système nerveux.

Rhinoréflexologie (sympathicothérapie)

Cette technique de réflexologie par le nez, appelée aussi sympathicothérapie, est particulièrement efficace pour les dysfonctionnements de la sphère ORL comme la sinusite et pour toutes les pathologies liées aux perturbations du système neurovégétatif (troubles sexuels, affections endocriniennes, anxiété, dépression et stress). En cabinet, j’ai des résultats notamment sur la résolution des traumatismes psychiques. Après 5 ou 6 séances, le patient prend de la distance avec les souvenirs douloureux et s’éloigne de son « tourbillon émotionnel ».

Comment est-ce possible ?

Je choisis des huiles essentielles qui, d’une part, apaisent le système nerveux central (camomille romaine, petit grain bigarade, encens, rose…) ; et d’autre part, dont les propriétés sur la sphère physique peuvent être projetés sur la sphère psychique. Par exemple, l’hélichryse (Immortelle) est l’équivalent de l’arnica employé pour les « bobos » physiques. Je l’utilise pour soigner les « bobos » de l’âme. De la même manière, la cyste est un cicatrisant qui peut agir aussi sur le plan psychique.

Je dépose délicatement ces huiles essentielles, diluées dans une huile végétale, à l’intérieur du nez à l’aide d’un stylet souple, le plus proche possible de la tache olfactive. Celle-ci est en liaison directe avec le nerf olfactif qui aboutit au cerveau limbique, le  cerveau émotionnel, siège des souvenirs traumatisants.

Je couple parfois la séance avec de l’acupuncture qui a aussi un effet reconnu sur le traitement des émotions. Par exemple, l’énergie du poumon pour traiter l’angoisse, celle de la rate pour l’anxiété, du rein pour les peurs, du foie pour la colère, le ressentiment, la haine, la frustration…

Je collabore aussi avec des psychothérapeutes, dont les approches sont complémentaires, pour une prise en charge holistique de la personne.

Cette méthode peut également être apprise par le consultant : il peut ainsi être autonome, et pratiquer chez lui.

Pour en savoir plus, le témoignage d’une patiente sophrologue :

http://therapeutes-parisiens.fr/la-rhinoreflexologie-de-francois-lovisi-2/

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: